Henri Bergson: philosophe français, né et mort à Paris (1859-1941)

lundi 22 août 2011

Un espoir aussi légendaire que le sourire...

J'ai beau ne pas avoir partagé la vision fédéraliste qu'il pouvait avoir pour le Québec, il n'en demeure pas moins que Jack Layton a su démontrer, dans la vie publique comme dans le privé (et les témoignages abondent en ce sens aujourd'hui) qu'il était profondément humain, un être humain animé d'un espoir indéfectible, et un espoir en une vie meilleure pour ses semblables. Bref un espoir déjà qui lui survit. Il anime désormais un autre monde de son légendaire sourire, alors que l'homme est entré dans la légende.

Jusqu'à la fin, comme tous les grands de ce monde ayant su marquer leur époque, il fut cohérent avec lui-même, affirmant ses convictions les plus profondes, en guise de testament que certains diront de politique, mais que j'ai tendance à croire d'ordre philosophique et spirituel, dans une lettre qu'il signait du 20 août 2011, deux jours avant de rendre l'âme.

Aux proches et aux collègues de Jack, mes sympathies les plus vives.


Salut Jack!
1950-211

Photo: Garnotte/Journal Le Devoir, édition 26 avril 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Seuls les commentaires et critiques signés (identifiés) par leur auteur seront publiés.