Henri Bergson: philosophe français, né et mort à Paris (1859-1941)

jeudi 17 mai 2012

Raison d’état et urgence nationale


Après le coup de force annoncé par Charest à l’endroit de la jeunesse du Québec en lui crachant au visage, les québécois aujourd’hui plus que jamais doivent se débarrasser de ce régime dictatorial.

Pour que l’on puisse se débarrasser de ce régime, il faut offrir aux québécois une force unie aux prochaines élections. Cette force unie elle peut émerger d’une union stratégique des trois partis politiques indépendantistes : le Parti québécois, Québec solidaire et Option nationale.

Après une décennie de ce pire gouvernement de toute l’histoire du Québec, le peuple québécois doit en être libéré !

Parce que la raison d’état doit maintenant plus que jamais prévaloir et l’urgence nationale qu’elle commande, je viens de prendre la décision de ne pas me présenter comme candidat sous aucune bannière que ce soit, tant et aussi longtemps que les trois partis politiques indépendantistes mentionnés plus haut n’auront annoncé un accord sur une union stratégique nationale. Il ne s’agit pas d’un appel au vote stratégique, il s’agit d’une union stratégique, afin que l’on puisse retrouver dans chacune des circonscriptions du Québec un seul candidat des trois partis en question. Parlez-vous ouvertement, parlons-nous en mettant en commun ce qui peut faire la force de la nation québécoise et son émergence au concert des nations libres, souveraines et indépendantes.

Il faut que chacun des dirigeants de ces trois partis prennent la mesure de ce qui ce passe au Québec et mettent de côté leurs différents pour éliminer de la carte électorale du Québec le PLQ lors de la prochaine élection, un parti politique qui n’a « plus la légitimité de gouverner le Québec », selon la récente déclaration de Claude Béland. Que l’on entende la voix de sagesse de cet homme jouissant d’une très grande crédibilité et que l’on prenne les moyens pour que nous puissions libérer le peuple du Québec de ce joug de corruption.

Normand Perry.

1 commentaire:

  1. Charles mousseaumai 17, 2012 5:55 PM

    Merci Normand,je suis du même avis ,la partisanerie doit s'effacer devant le bien être commun,la logique et un avenir meilleur..

    RépondreSupprimer

Seuls les commentaires et critiques signés (identifiés) par leur auteur seront publiés.