Henri Bergson: philosophe français, né et mort à Paris (1859-1941)

samedi 23 janvier 2010

Des frissons et une profonde admiration.

Ensemble pour Haïti



Comme beaucoup d'autres ce vendredi soir 22 janvier 2010, je croyais important de porter attention à ce téléton Ensemble pour Haïti, issu de la volonté de la communauté des artistes au Québec, tout comme de l'effort dépourvue de toute forme de rivalité des grands diffuseurs télévisuels québécois, de plusieurs stations de radio et des médias écrits, afin de permettre à tous au Québec et en même temps, de faire un "effort de guerre" sans précédent, permettant aux secours d'arriver rapidement en d'Haïti.

Je dois avouer candidement que des émotions fortes et des frissons ont souvent pris le dessus sur la raison durant cette diffusion, constatant jusqu'à quel point la nature humaine peut avoir de cette capacité, en des occasions trop rares malheureusement, de pouvoir montrer une générosité solidaire très forte, très fraternelle et très humaine. On sentait littéralement un courant passer hier chez les artistes, chez les bénévoles recevant les dons de nos concitoyens et chez les animateurs. Ce même sentiment était perceptible du côté du téléton
Hope for Haïti organisé par George Clooney aux États-Unis aux mêmes heures ce vendredi soir. Les médias rapportent aujourd'hui que les montants amassés sont très substantiels, et le peuple haïtien peut maintenant compter sur un espoir fondé pour qu'il puisse enfin avoir une vie un peu plus civilisé et humaine.

Il faut cependant garder vivement à l'esprit que ce n'est qu'un début de reconstruction là-bas, l'ONU tout comme divers gouvernements coordonnent leurs efforts pour que la reconstruction du pays puisse se faire avec des assises solides. Garder vivement à l'esprit veut dire également que les caméras du monde finiront tôt ou tard par porter leurs objectifs sur d'autres drames humains, pendant qu'en Haïti tout sera à bâtir pour un peuple ayant déjà beaucoup souffert, mais dont la fierté et la piété profonde, permettent à tous les survivants de se donner l'énergie nécessaire pour espérer de meilleurs jours. Pour nourrir cet espoir, il n'en tient qu'à nous ici, dans l'hémisphère nord du continent, où le confort de nos cités et le mode de vie est très enviable, malgré tous les inconvénients consécutif à la crise économique alors que nous avons plus ce qu'il faut pour conserver et améliorer notre sort, de poursuivre cet élan de générosité solidaire, sans nécessairement attendre l'organisation d'autres télétons à déploiement médiatique exceptionnel.

Les organismes suivant attendent en tout temps un don substantiel de notre part:


Ce texte est également disponible sur Vigile. Dès la semaine prochaine mon blog va reprendre son cours normal de réflexions et de recherche du sens des choses.


Normand Perry
Les Coteaux
En ce samedi 23 janvier 2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Seuls les commentaires et critiques signés (identifiés) par leur auteur seront publiés.