Henri Bergson: philosophe français, né et mort à Paris (1859-1941)

dimanche 27 mars 2011

Une coalition est-elle un monstre anti-démocratique?

Je crois que la stratégie de Stephen Harper de tenter de monter cette histoire en épouvantail va finir par se tourner contre lui. La preuve étant que Gilles Duceppe, ayant exhibé une lettre montrant que monsieur Harper était prêt à former une telle coalition dans le passé embarasse tellement le PM qu'il cafouille devant les journalistes qui l'interrogent à cet effet.

Et à bien y penser, que peut-il y avoir de si effroyable dans l'idée que le Canada soit dirigé par une coalition de partis politiques? Il y a des dizaines et des dizaines de pays dans le monde qui sont dans cette situation et pour plusieurs d'entre-eux, cela sert les intérêts réels du citoyens. Il y a des pays pour qui le mode de gouvernement par coalition est tellement incrusté dans la culture politique du pays (ex: Israël ou l'Italie) que la coalition est devenu une manière de fonctionner normalement, donc démocratique, très démocratique!

Je crois aussi que Michael Ignatieff devrait prendre le leadership en cette matière afin de chasser définitivement les conservateurs du pouvoir, il fait une erreur stratégique importante en tentant de fuir devant cette probabilité. Sans une coalition, voire une fusion entre libéraux et néodémocrates, appuyé par le Bloc, le Canada est condamné à vivre sous un régime conservateur rétrograde, et ce pour très longtemps.

Vive la coalition contre les Conservateurs!!!



Normand Perry

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Seuls les commentaires et critiques signés (identifiés) par leur auteur seront publiés.